2021, des vœux comme un édito...


La tournure des choses fait que nous sommes peu enclin à un enthousiasme dingue et pourtant...

Je vous souhaite vraiment une très bonne année à venir !


Alors, mes vœux se joignent avec tous ceux qui n'ont pas l'intention de céder, avec qui nos échanges déterminent les moments comme des interactions précieuses, et détourner ainsi l'ambiance sur de nouveaux objets.


Ici s'organisent un Printemps des Poètes qui a pour objet le « désir », avec des gens qui sont prêts à être sur les lieux, du vivre et travailler, de manger et dormir, de réfléchir à nos transformations, une transindividuation nommée par Stiegler, du faire culturel par tous les moyens ; et de l'art aux détours. XXI, 21 est une année musique, on reprends notre poésie-rock sur le Pays de Fougères, jouer au café, dans un château ou à la ferme, créer des événements au luxe de pâtisseries avec Princesse Boulettes, sur les Pluies de Juillet à Villedieu-les-Poêles avec ce cabaret qui voyage, de Marchandises & Cies en Loire atlantique, du Pool Poétik Production à St-Brévin les pins.


Autant de personnes avec qui je serai, avec vous, Linecut anywhere entre les îles Anglo-normandes, la Bretagne, entre Paris et Bordeaux, là où le rêve passe encore.

Autant d'activités aussi au Musée de l'imprimerie de Nantes, imprimer des images, composer des textes en typographie, faire du lien par des ouvrages, et la Grosse Bertha. comme une « agence culturelle » une vie de village à Mellé, loin du Street art avec Arty-show.


Et tant encore sur ces autres chantiers avec ceux qui se reconnaîtront ici, avec ceux avec qui nous prévoyons déjà, des rendez-vous à prendre ensemble en 2021. Très bonne année encore, à bientôt..

Gaël





59 vues0 commentaire
  • Facebook Clean