De notre correspondante, Anne POFFA pour Pool Poétik Production


Pour ceux qui n'ont pu encore voir notre lecture musicale des "Insularités d'une Ile"

Jeudi 26 JUILLET 2018 : LE PREMIER JEUDI DU FLORE

Vous leur proposez un château, ils s'installent dans l'écurie.

Vous vous attendez à une lecture de textes un brin ardus et c'est l'ardeur qui l'emporte. Les mots se font flux, du ruisseau murmuré au torrent qui tonne.

Vous êtes là, assis dans la pénombre des vieux murs de la vieille écurie et soudain vous décollez. Le vieux monde s'écroule, la voix vous emmène. Vous traversez les pixels, vous surfez sur les algorithmes, vous guettez les émoticônes. La voix s'insurge, le piano s'emballe. Non, cette île-là, ce n'est pas l'île au trésor. L'île au CAC 40, tout au plus.

Alors, direz-vous, à quoi bon tenter le voyage ?

Eh bien, que vous ayez ou non lu "Les Insularités d'une Ile", n'hésitez pas à vous offrir un aller-simple pour cette première destination proposée par Pool Poétik Production : la conjugaison des deux voix -celle de Gaël Le Vaillant, l'auteur, et celle du piano subtil piloté par Eugène Fra- fait basculer le pamphlet d'origine dans une nouvelle dimension. Vous pensiez explorer une île, c'est un univers intense peuplé de sons et de couleurs inattendus oscillant entre l'amertume du constat, la révolte et l'appel à penser autrement.

Un trip exaltant que vous n'hésiterez pas à prolonger avec les deux complices pendant le temps d'échanges... et l'apéro qui suit.


0 vue
  • Facebook Clean